Table ronde In’FAAQT au Salon Régal 2019 (Toulouse)

Le 13 décembre 2019 à 15h30

À propos

Du côté de Toulouse le 13 décembre 2019 ?
A l’occasion du Salon Régal 2019, la Chaire In’FAAQT vous invitait à une immersion collective au cœur des enjeux socioéconomiques des filières agricoles.

But du jeu ?
Comprendre en peu de temps en quoi consiste une chaire d’enseignement et de recherche, à quelles problématiques font face les entreprises du secteur agri-agro et par quelles actions concrètes la Chaire In’FAAQT entend y répondre.

Introduction :

 

Les intervenants professionnels :

 

Face à eux, 3 enseignants-chercheurs :

  • François PURSEIGLE, Enseignant-chercheur en Sociologie, INP-École Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse (ENSAT)
  • Julien FRAYSSIGNES, Enseignant chercheur en Géographie, INP-École d’Ingénieurs de PURPAN
  • Cendrine AUGUÈRES, Enseignante-chercheur en Marketing, INP-École d’Ingénieurs de PURPAN

Événement gratuit tous publics.


L’événement en revue

Photo de l'équipe In'FAAQT présente au Régal 2019
De gauche à droite : François Ventelon (Irqualim), Valérie Olivier (INP Ensat), François Purseigle (INP Ensat), Julien Frayssignes (EI Purpan), Pierre Ginèbre (Irqualim), Cendrine Auguères (EI Purpan), Juliette Consola (Irqualim)

Baptême du feu pour la Chaire In’FAAQT : vendredi 13 décembre 2019 à Toulouse, devant un public de consommateurs avertis et de professionnels du secteur, l’équipe de la Chaire In’FAAQT a organisé sa 1ère table ronde sur les enjeux socioéconomiques des filières qualité.

Ouverture par Vincent Labarthe, Vice-Président de la Région Occitanie

Vice-Président en charge de l’agriculture et de l’enseignement agricole au sein du Conseil Régional Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Vincent Labarthe a introduit cette première table ronde de la Chaire In’FAAQT en soulignant »la diversité des productions agricoles, leur richesse, l’innovation dont font preuve celles et ceux qui les produisent, et la perception qu’en ont les citoyens et consommateurs en bout de chaîne alimentaire.« 

« C’est tout le sens de l’engagement de la Région Occitanie, aux côtés d’acteurs innovants tels que cette nouvelle chaire d’enseignement et de recherche, pour accompagner la transition, soutenir l’innovation, et redonner une approche sociale et humaine afin de garantir le maintien et le développement d’une agriculture durable dans nos territoires, dans toute sa diversité« , a-t-il souligné.

Introduction de Jean-Louis Cazaubon, Président de l'IRQUALIM et Vice-Président de la Région Occitanie

 

 

Jean-Louis Cazaubon, sous sa double casquette de Président de l’Institut régional de la qualité agroalimentaire d’Occitanie (IRQUALIM) et de Vice-Président en charge de l’agroalimentaire au sein du Conseil Régional d’Occitanie / Pyrénées – Méditerranée, a ensuite rappelé qu’avec plus de 165 000 emplois, l’agriculture et l’agroalimentaire constituent le premier secteur économique de la région Occitanie.

Avec près de 250 produits sous signes d’identification de la qualité et de l’origine, l’Occitanie est également la 1ère région européenne sous SIQO : 1ère région bio de France (1 producteur bio français sur 4 est implanté en Occitanie), Label Rouge, AOP / AOC, IGP, … Ces produits de qualité drainent avec eux des pans entiers de l’économie.

« Nos emplettes ce sont nos emplois ! » a-t-il martelé aux visiteurs du Salon Régal présents.

15h45 : Table ronde 1 : “RENOUVELLEMENT DES GÉNÉRATIONS ET GOUVERNANCE : quelles nouvelles formes de mobilisation collective ? »

Table ronde 1 : RENOUVELLEMENT DES GÉNÉRATIONS ET GOUVERNANCE :

Quelles nouvelles formes de mobilisation collective ?

Avec :

  • François Purseigle, Enseignant-chercheur en Sociologie, INP-École Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse (ENSAT)
  • Anne Paulhe-Massol, Directrice Innovation d’Arterris,

La coopérative agricole Arterris c’est :
– L’un des grands groupes coopératifs agricoles français
– 25 000 Adhérents, 2 200 salariés, 300 sites spécialisés
– 350 000 ha productions végétales,
– 1er collecteur français de blé dur de tournesol et de sorgho, 1er multiplicateur de semences

 

L’association interprofessionnelle de la filière bio d’Occitanie c’est :
– 5 réseaux réunis (amont / aval) : Bio Occitanie (Fédération Régionale de l’Agriculture Biologique), Chambre régionale d’agriculture Occitanie, Coop de France Occitanie, SudVinBio et OCEBIO (Occitanie Entreprises BIO) ;
> Les chiffres clés 2018 de l’agriculture biologique en Occitanie (Source Agence Bio 20/ Observatoire régional de l’agriculture biologique 2018) :
– En amont, la 1ère région française en surface (476 328 hectares, soit 15,1% de la surface agricole utile occitane) et en nombre d’exploitations bio : 9 400 producteurs (13,8% des exploitations régionales occitanes) : 1 producteur bio français sur 4 est en Occitanie
– En aval, 2 527 entreprises : 1 709 préparateurs, 777 distributeurs, 41 importateurs

Photo Table ronde 2 InFAAQT Régal 2019

Table ronde 2 - DURABILITÉ DES FILIÈRES :

Quels leviers pour intégrer la durabilité sociale et environnementale ?

Avec :

  • Julien Frayssignes, Enseignant chercheur en Géographie, INP-École d’Ingénieurs de PURPAN
  • Marc De Nale, Directeur Général de Demain la terre 

L’association Demain la Terre c’est :
– des producteurs et transformateurs de fruits et légumes frais ou transformés fédérés autour d’une démarche de production à travers la Charte Demain la Terre
– 18 entreprises adhérentes, plus de 350 producteurs engagés
– Plus de 180 000 tonnes de fruits et légumes « Demain la Terre », soit près d’1,5% de la production française de fruits et légumes (pomme de terre incluse)
– Plus de 5 000 ha de surface de production engagés
– Plus de 3 500 salariés impliqués (permanents et saisonniers)

  • François Maynier, Président du syndicat de défense et de promotion du fromage de Laguiole AOP

L’AOP Laguiole en bref :
– l’une des plus vieilles appellations d’origine de France : AOC depuis 1961 (AOP depuis 2001)
– le « Layole » c’est un fromage à pâte pressée non cuite fabriqué exclusivement avec du lait de vache entier et cru provenant de troupeaux de race Aubrac ou Simmental française, produit sur l’Aubrac, entre 800 et 1400 m d’altitude. Alimentation à base d’herbe (ensilage interdit), pâturage obligatoire 4 mois par an minimum, volumes limités (6 000 litres par vache par an), … En savoir plus sur le cahier des charges AOP du Laguiole
– 1 syndicat de défense et de promotion du Laguiole AOP, 700 tonnes de fourmes par an, 1 coopérative de transformation (Jeune Montagne), 3 producteurs fermiers, 80 producteurs de lait

Table ronde 3 InFAAQT Régal

Table ronde 3 - NOUVELLES ATTENTES DES CONSOMMATEURS :

Quelles stratégies d’adaptation face à la multitude des démarches de qualification ?

  • Cendrine AUGUÈRES, Enseignante-chercheur en Marketing, INP-École d’Ingénieurs de PURPAN
  • Bruno VILA, Président de Paysans de Rougeline

Le Groupe Rougeline c’est :
– 6 organisations de producteurs, 230 familles de producteurs, 3000 emplois directs sur le territoire
– 1 000 hectares de production dans le Sud de la France
– 90 000 tonnes de fruits et légumes – essentiellement des tomates – autour de 3 piliers : le local, le goût, l’agroécologie
– une marque depuis 2017 : « Zéro Résidu de Pesticides »
– un Collectif depuis : « Nouveaux Champs » (60 opérateurs de fruits et légumes français)

L’IVSO c’est :
– le 4ème vignoble de France en volume de production
– 29 AOP et 13 IGP, sur 13 départements et 3 régions
– 47 000 hectares (50% vignerons indépendants / 50% coopérateurs)
– 8 260 exploitations spécialisées : 6 037 exploitations dans le Bassin Sud-Ouest, dont 4 302 exploitations en région Midi-Pyrénées.
– 13 300 emplois (5 000 vignerons, 3 700 salariés) : 1 000 caves particulières, 23 caves coopératives, 20 négociants
– 320 millions de bouteilles dont 46% de rouges, 41% de blancs et 13% de rosés